Pourquoi ce titre ?

vous allez vite comprendre...

felouque 02

Je vous emmène une fois encore en Egypte.

Nous voguons sur le Nil à Assouan. Si vous regardez bien la photo de gauche, vous voyez à gauche de la felouque devant nous 2 entailles parallèles verticales coupant  la colline à mi-hauteur et descendant vers le Nil...

De quoi s'agit-il ?

 

 

 

felouque_modifié-1

(au passage, peut-être reconnaissez-vous le barreur ?)

 

A mi-hauteur un alignement de tombes creusées dans la roche auxquelles on accédait par des chaussées très pentues. (si vous grossissez la photo de droite - certes un peu verte - en cliquant dessus vous pourrez lire les explications).

Il s'agit de la nécropole des princes locaux à Qubbat el Hawa à Elephantine.

Approchons nous encore...

felouque 03 (2)

 

 On voit très distinctement la chaussée-escalier  qui reliait une chapelle - maintenant inexistante -construite au niveau du Nil  et les tombes au-dessus .

 

felouque 04

 

 Ces tombes datent de la 6ème dynastie ( soit la fin de l'Ancien Empire - donc environ 2150 av JC ). Des archéologues de l'université de Jaen en Espagne y ont trouvé un squelette ( donc vieux de 4200 ans ) appartenant à une aristocrate de la haute société locale.

Qu'avait-il de particulier ?

Et bien, comme l'a annoncé cette semaine le ministre égyptien des Antiquités, Mamdouh el Damaty, le squelette  montrait de manière évidente que la défunte avait été atteinte d'un cancer des os sous une forme métastasée...

et oui déjà ...

 et donc ... à ceux qui veulent associer cancer et mauvaises habitudes "modernes" de vie, les chercheurs répondent que la faible fréquence de ce type de maladie chez les anciens provient de la mort plus précoce que la nôtre en ces temps reculés (je vous rappelle que l'espérance de vie à cette époque en Egypte était de 35 ans environ !) .. précocité ne laissant pas le temps au cancer d'apparaître.  

Pour terminer ce message trés sérieux ... un peu de légereté, de jeunesse, de fraîcheur... une peinture murale décorant la tombe d'un certain Sabni, dans cette même nécropole :

sabni

 Souhaitons à cette jeune fille s'enivrant de l'odeur d'un lotus , accroupie dans une barque de roseau menée par son père, Sabni, une agréable promenade !